Kosovo/Serbie/Allemagne

 

11 août 2011

Kosovo/Serbie/Allemagne

L'Allemagne souhaite la fin des hostilités sur des bases ethniques en Europe

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, appelle aujourd’hui, lors d’une visite au Kosovo, à cesser les hostilités sur des bases ethniques en Europe. M. Westerwelle invite la Serbie et le Kosovo à reprendre le dialogue sous les hospices de l’UE estimant que « l’avenir de l’Europe se crée également ici (au Kosovo) ». Le 25 juillet dernier, une crise a éclaté dans le nord de la province séparatiste, faisant un mort parmi les policiers kosovars. L'attaque de deux postes frontières avaient nécessité l’intervention de la KFOR. La mission de l’OTAN a depuis pris le contrôle des deux postes devenus « zones de sécurité militaire ». M. Westerwelle réaffirme, par ailleurs, son soutien au gouvernement kosovar et déclare que l’Allemagne n’acceptera aucune partition du Kosovo.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK