Liban/TSL

 

11 août 2011

Liban/TSL

Le TSL invite les accusés à comparaître

Le président du TSL, Antonio Cassese, invite aujourd'hui dans une lettre ouverte les quatre individus accusés du meurtre de l'ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri, à comparaître devant le TSL, estimant que « leur participation active demeure la meilleure garantie d’un procès juste et équitable ». Il nie également les allégations concernant la supposée partialité du tribunal, les qualifiant de « grotesques » et assure que « le tribunal ne condamnera jamais personne dont la culpabilité n’aura pas été prouvée au-delà de tout doute raisonnable ». Les autorités libanaises ont, le 9 août, informé le TSL de leur impossibilité d'appréhender et de signifier l'acte d'accusation aux accusés. Le président du tribunal peut à présent publier, dans son intégralité ou en partie, l'acte d'accusation dans la presse libanaise.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL