Soudan du Sud/Soudan

 

15 août 2011

Soudan du Sud/Soudan

Abyei: le SPLM demande à la communauté internationale de faire pression sur Khartoum

Un haut responsable du SPLM, Chol Deng Alaak, a appelé hier la communauté internationale à faire pression sur le Soudan pour qu’il retire immédiatement ses troupes d’Abyei. Soulignant que les SAF auraient dû se retirer suite à l’arrivée des Casques bleus de la FISNUA, comme prévu par l’accord de démilitarisation d’Abyei que les deux parties ont signé, il accuse Khartoum de chercher à rester militairement dans la zone pour renforcer sa position à la table des négociations. Le nord et le sud doivent en effet toujours s’entendre sur les arrangements post-sécession tels que le partage des revenus pétroliers et de la dette, la démarcation des frontières ou la citoyenneté. « La question d’Abyei est une de celles que les deux parties doivent résoudre avec l’implication de la communauté internationale », affirme-t-il. M. Alaak rappelle en outre que, contrairement à ce que veut faire croire Khartoum, le conflit ne porte pas sur le territoire mais sur le pétrole qu’il contient. Enfin, il affirme qu’Abyei appartient aux neuf chefferies Dinka Ngok et que Khartoum instrumentalise la tribu Misseriya pour arriver à ses fins.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA