Somalie/HRW

 

15 août 2011

Somalie/HRW

HRW: toutes les parties au conflit sont coupables de violations du droit international

Dans son rapport intitulé « You Don't Know Who to Blame : War Crimes in Somalia », publié aujourd’hui, HRW indique que toutes les parties au conflit somalien sont coupables de violations du droit international, que ce soit le TFG, Al Shebab, les milices appuyées par le Kenya et l’Éthiopie, la police kenyane ou même l’AMISOM. L’ONG relève notamment que les militants shebabs ont tiré des obus à partir de zones habitées de Mogadiscio, et que les troupes gouvernementales et l’AMISOM ont répliqué « sans vraiment se soucier de qui est là ». Des allégations réfutées par le porte parole du gouvernement, Abdi Rashid Aseed, qui souligne que la restauration de la loi et de l’ordre dans des pays en guerre ne se fait pas sans dommages collatéraux.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM BUPNUS