Somalie/Burundi/Soudan du Sud

 

16 août 2011

Somalie/Burundi/Soudan du Sud

Le Burundi et le Soudan du Sud prêts à renforcer les effectifs de l'AMISOM

Le Burundi et le Soudan du Sud se sont déclarés, hier, prêts à fournir des troupes supplémentaires à l’AMISOM. Selon un haut responsable de l’armée burundaise, un bataillon de 800 hommes entraîné par des instructeurs américains est prêt à être déployé à tout moment, bien qu’il reste à trouver de quoi l’équiper. Le Burundi contribue déjà pour près de la moitié des 9 000 soldats déployés sous la bannière de l’UA, l’Ouganda fournissant le reste. De son côté, le ministre sud-soudanais des Affaires étrangères, Deng Alor Kuol, a indiqué que son pays participera à des opérations de paix, notamment en Somalie, une fois que les 180 000 anciens rebelles seront transformés en armée régulière. Affirmant la responsabilité africaine à venir en aide à la Somalie, il précise par contre qu’une contribution à l’AMISOM n’est pas une possibilité immédiate. Le Commandant de l’AMISOM, Fred Mugisha, avait demandé la semaine dernière l’envoi de quelque 3 000 soldats supplémentaires pour pouvoir contrôler Mogadiscio, désertée quelques jours auparavant par les insurgés d'Al Shebab. Alors que le Conseil de sécurité de l’ONU a autorisé l’an dernier des effectifs maximum de 12 000 Casques verts, l’UA demande pour sa part 20 000 troupes.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM

 

 

 

États liés :

Burundi Soudan du Sud