Kosovo/Serbie

 

22 août 2011

Kosovo/Serbie

Le Kosovo pourrait tenter de reprendre le contrôle du nord avant le 15 septembre

Le Premier ministre du Kosovo, Hajredin Kuci, a déclaré hier qu’une « action d’instauration de la paix et de l’ordre au nord du Kosovo sera lancée avant même le 15 septembre », date d'expiration de l’accord oral passé en juillet entre la KFOR, la Serbie et le Kosovo pour désamorcer la crise actuelle. « Nous travaillons fort (…) pour établir la normalité dans les plus courts délais possibles. Pour le moment, nous avons le contrôle de la KFOR, et nous exercerons un contrôle sur les points de passage aussitôt que possible », a déclaré M. Kuci. Les Serbes du nord du Kosovo, où sont situés les postes frontières litigieux de Jarinje et Brnjak, ne reconnaissent pas le gouvernement de Pristina et considèrent toujours Belgrade comme leur capitale. En tentant de prendre le contrôle de ces postes frontières en juillet, Pristina a déclenché une crise qui a nécessité l’intervention de la KFOR. Par ailleurs, un groupe extrémiste anti-serbe, l’Armée Nationale Albanaise (ANA), a menacé de lancer une opération armée dans le nord du Kosovo si le gouvernement ne rétablissait pas son contrôle sur cette région avant fin septembre

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK