Soudan/Soudan du Sud

 

24 août 2011

Soudan/Soudan du Sud

Le SPLM-N ne croit pas au cessez-le-feu unilatéral soudanais

Le SPLM-N a réagi hier au cessez-le-feu unilatéral de deux semaines au Sud-Kordofan prononcé par le président soudanais, Omar el-Béchir. Le groupe estime qu’il s’agit d’une diversion afin de faire taire les accusations d’exactions contre les civils et de permettre une plus grande offensive. Pour le Secrétaire général du SPLM-N, Yasir Arman, « cette annonce est une tentative pour couvrir les violations des droits de l’Homme, le génocide et l’épuration ethnique, commis par les troupes du président el-Béchir au Sud-Kordofan ». Il affirme que son sentiment est renforcé par le fait que la veille, M. el-Béchir n’avait à aucun moment évoqué un cessez-le-feu lors de sa rencontre avec le chef du SPLM.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA