Soudan du Sud/ONU

 

26 août 2011

Soudan du Sud/ONU

Agression du chef de la cellule Droits humains de la MINUSS

Plusieurs sources onusiennes indiquent aujourd’hui que le directeur de la cellule Droits humains de la MINUSS, le Libérien Benedict Sannoh, a été victime d’une agression de la part de la police sud-soudanaise. M. Sannoh a en effet été battu le 20 août dernier par une douzaine d’agents de police du nouvel État après avoir refusé de laisser les policiers fouiller ses effets personnels. Un document interne de l’ONU consulté par l’agence Reuters précise que M. Sannoh a été brièvement emprisonné avant d’être reconduit à sa chambre d’hôtel. Le porte-parole de la MINUSS, Aleem Siddique, déclare : « nous prenons note de cet incident. C’est une violation de notre accord avec le gouvernement du Soudan du Sud ». Il n’est pas clair si M. Sannoh a été agressé de par son travail au sein de la MINUSS.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSS

 

 

 

États liés :

Liberia