Haïti

 

26 août 2011

Haïti

Cri de coeur de la société civile haïtienne en faveur d'un déblocage institutionnel

Quatorze organisations de la société civile publient un message commun afin de dénoncer l’absence de gouvernement cent jours après que Michel Martelly soit devenu président. En effet, « les cent premiers jours sont loin d’être un succès. Le Président doit éviter au pays de s’enliser dans une crise politico-institutionnelle, qui ne manquera pas d’aggraver une situation sociale et économique déjà très précaire ». Parmi leurs priorités figurent la formation d’un gouvernement et l’amendement de la Constitution. Haïti est pour l’instant encore sans Premier ministre.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH