Haïti

 

26 août 2011

Haïti

La MINUSTAH se défend des accusations de la presse haïtienne

La MINUSTAH a démenti hier avoir déversé des matières fécales « à Hinoche ou ailleurs au pays » après que des articles de presse aient affirmé début août avoir vu des véhicules de la Mission près de la rivière de Thomonde, affluent du fleuve Artibonite. En effet, « le camp de Hinche est équipé depuis le 15 juin 2011, d’une usine de traitement et de destruction des eaux usées et des déchets qui se trouve à l’intérieur du camp ». En outre, « aucun véhicule n’est sorti du camp aux dates et aux heures mentionnées dans les deux articles ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH