Soudan/Soudan du Sud

 

1er sept. 2011

Soudan/Soudan du Sud

Le Soudan nie avoir bombardé le Sud-Kordofan

Le porte-parole de l’armée soudanaise, Alsoarmi Khaled, a nié hier les allégations d'Amnesty International et Human Rights Watch selon lesquelles ses troupes auraient procédé à des bombardements au Sud-Kordofan, entraînant la mort de 26 personnes. M. Khaled a affirmé que l’armée soudanaise se conformait au cessez-le-feu unilatéral déclaré par le président soudanais Omar el-Béchir le 23 août dernier. D’autre part, il accuse les rebelles du SPLM-N de profiter du cessez-le-feu pour tenter de prendre le contrôle dans l’est des montagnes Nouba. La communauté internationale attend du SPLM-N l'annonce d'un cessez-le-feu avant que celui décrété par M. el-Béchir, valable pour deux semaines, n'arrive à échéance.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA