Haïti/ONU/Abus sexuels

 

2 sept. 2011

Haïti/ONU/Abus sexuels

Ouverture d’une enquête sur le viol présumé d’un jeune Haïtien par quatre Casques bleus

Le magistrat haïtien Paul tarte annonce aujourd’hui avoir ouvert une enquête sur le viol présumé d'un jeune homme de 18 ans par quatre soldats uruguayens de la MINUSTAH. « Nous avons recueilli les témoignages de la victime (...) et de sa mère, nous avons aussi visionné les images de la scène qui s'est déroulée dans une base des soldats uruguayens », indique M. Tarte qui ajoute avoir parlé au commandant du bataillon uruguayen de la MINUSTAH. « Il m'a assuré que les soldats ont été placés à l'isolement et avaient été transférés à Port-au-Prince », affirme M. Tarte. Un porte-parole, Kieran Dwyer, déclare que « si les faits sont avérés, les auteurs devront être traduits en justice », confirmant que « les auteurs présumés ont été placés en isolement et une aide a été apportée à la victime ». L’ONU pratique une politique de tolérance zéro face aux abus sexuels.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH