Soudan/Soudan du Sud

 

3 sept. 2011

Soudan/Soudan du Sud

État d’urgence proclamé dans l’État du Nil Bleu

Le président soudanais, Omar el-Béchir, a proclamé hier l'état d'urgence dans l'État du Nil Bleu, théâtre de violents affrontements entre forces gouvernementales et SPLM-Nord depuis jeudi. M. el-Béchir a en outre remplacé l’actuel gouverneur du Nil Bleu élu en avril 2011, Malik Agar, par un gouverneur militaire, le Général Yahya Mohamed Khair. Selon le Secrétaire général du SPLM-N, Yasir Arman, les affrontements ont provoqué la mort de huit personnes à Damazin, dont quatre combattants du SPLM-N, et ont forcé des milliers de citoyens à fuir. M. Aman, qui accuse Khartoum d’avoir décrété un cessez-le-feu surprise au Sud-Kordofan la semaine dernière dans le but de préparer cette attaque au Nil Bleu, indique par ailleurs que le gouvernement soudanais a positionné 12 tanks et 40 blindés dans la ville. Il s’agit des plus importants affrontements dans l’État depuis la conclusion de l’Accord de Paix Global en 2005, qui prévoit notamment la tenue de consultations populaires sur le rattachement des États du Nil Bleu et du Sud-Kordofan au nord ou au sud; celles-si n'ont toujours pas eu lieu.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA