Soudan/Soudan du Sud

 

6 sept. 2011

Soudan/Soudan du Sud

L'UE demande la fin des combats dans l'État du Nil bleu

La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, estime que les combats dans l'État du Nil bleu « représentent une dangereuse escalade de la violence » alors que les affrontements débutés le 1er septembre continuent. Elle appelle donc l’armée soudanaise et les combattants du SPLM-N loyaux au gouverneur élu Malik Agar à « immédiatement cesser les combats et à reprendre les négociations en vue de parvenir à une solution politique ». Au moins 20 personnes ont été tuées depuis jeudi alors que seuls des véhicules militaires sont visibles dans la capitale régionale, Damazin. Le nouveau responsable soudanais pour le Nil bleu, le major général Yahya Mohamed Khair, affirme toutefois que la vie revient progressivement à la normale à Damazin. Selon lui « il y a des combats à 30 km au sud (de la capitale), mais la situation est très calme » dans le reste de la province. M. Agar, blâmé pour la violence, a été remplacé vendredi par le gouvernement soudanais.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA