Haïti/Uruguay

 

7 sept. 2011

Haïti/Uruguay

Le président uruguayen s'excuse pour le comportement de ses soldats

Le président de l’Uruguay, Jose Mujica, s’est excusé dans une lettre publique destinée à son homologue haïtien Michel Martelly suite aux allégations de viol portées face à quatre militaires uruguayens de la MINUSTAH. « Bien que le dommage soit irréparable, soyez certain que nous mènerons une enquête exhaustive et ferons appel aux sanctions les plus dures contre ceux qui sont responsables », mentionne-t-il. Le ministre uruguayen de la Défense, Eleuterio Fernandez Huidobro, qui avait promis de verser une compensation à la victime, a également signé la lettre. L’ONU indique avoir lancé une enquête sur l’incident filmé à l’aide d’un téléphone portable, rappelant que « si les faits sont avérés, les casques bleus seront traduits en justice ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH

 

 

 

États liés :

Uruguay