Haïti/ONU

 

13 sept. 2011

Haïti/ONU

L'ONU inquiète de la multiplication des expulsions forcées

Le Coordonnateur humanitaire en Haïti, Nigel Fisher, se déclare aujourd’hui préoccupé par les nombreuses expulsions forcées ayant eu lieu dans les camps formés à la suite du séisme de 2010. « Ces incidents, qui se sont produits dans certains cas avec l'usage de la force, remettent en cause le respect du droit des personnes à un logement convenable », déplore-t-il. « La communauté humanitaire est déterminée à offrir tout le soutien nécessaire aux autorités afin que toute fermeture de camps soit faite dans le respect des droits des personnes affectées (...) », indique M. Fisher. Plus de 70 000 personnes auraient été affectées par les expulsions forcées depuis le séisme.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH