Haïti/ONU

 

14 sept. 2011

Haïti/ONU

L’ONU minimise l’impact du viol d’un jeune Haïtien sur la réduction des troupes de la MINUSTAH

Le chef de la MINUSTAH, Mariano Fernandez, a rejeté hier les rumeurs affirmant que la probable réduction prochaine des troupes de la MINUSTAH était provoquée par le récent scandale du viol d’un jeune Haïtien par quatre Casques bleus uruguayens. « La proposition de réduction des troupes sera effectuée selon un plan antérieur » au scandale, affirme M. Fernandez, qui insiste sur le fait que le dévoilement du plan ait eu lieu quelques jours à peine après l’éclatement du scandale est le fruit d’une simple coïncidence. La semaine dernière, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a recommandé au Conseil de sécurité de réduire de 1600 le nombre de Casques bleus présents en Haïti.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH