Somalie/Ouganda

 

15 sept. 2011

Somalie/Ouganda

Deux accusés reconnus coupables des attentats de Kampala

La justice ougandaise a reconnu hier deux personnes coupables des attentats de Kampala en 2010. Les deux Ougandais, Edris Nsubuga et Muhamoud Mugisha, avaient plaidé coupables le 13 septembre dernier. M. Nsubuga a reconnu avoir escorté un kamikaze et activé une des bombes. Il a néanmoins affirmé avoir été menacé de décapitation. M. Mugisha a admis avoir combattu aux côtés des rebelles d'Al-Shebab et d'avoir aidé à l’organisation des attentats. Le procureur a requis « une peine de prison appropriée et dissuasive » pour M. Nsubuga en raison de sa coopération. M. Mugisha risque sept ans de prison. Les peines seront prononcées le 16 septembre. Le procès de 12 autres accusés qui ont plaidé non coupables doit reprendre le 15 novembre. Le 11 juillet 2010, des bombes avaient explosé à Kampala dans un restaurant et un bar diffusant la finale de la Coupe du monde de football. Ces attentats, qui avaient fait 76 morts, avaient été revendiqués par le groupe Al-Shebab.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM