Liban/TSL

 

22 sept. 2011

Liban/TSL

Le FPM pour un accord Liban-ONU sur le financement du TSL

Le président du Mouvement Patriotique Libre (FPM), Michel Aoun, a affirmé dans une entrevue à United Press International que son parti n’appuierait pas les mesures prises pour financer le TSL si un accord n’est pas signé entre le Liban et l’ONU. Selon M. Aoun, il existe deux façons de financer le TSL : « nous pouvons payer notre dû au TSL par le truchement d’un accord ratifié par le Parlement et le gouvernement, ou bien par l’intermédiaire d’un cabinet budgétaire, ce à quoi nous nous opposons ». Le Liban doit 32 millions de dollars au TSL au titre de l’exercice 2011.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL