Somalie

 

26 sept. 2011

Somalie

Jean Ping presse l'ONU d'autoriser d'envoi d'un bataillon supplémentaire en Somalie

Le président de la Commission de l’UA, Jean Ping, a demandé cette fin de semaine « la création, dans le cadre de l'AMISOM et sous son commandement, d'une force de gardes de la taille d'un bataillon (850 soldats), pour assurer la sécurité du personnel civil et la protection des missions de l'UA et de l'ONU, ainsi que des institutions fédérales transitoires à Mogadiscio ». Tel qu’envisagé le 13 septembre par le Conseil de paix et de sécurité de l’UA, ce bataillon se rajouterait aux 12 000 militaires autorisés dans le cadre de l’AMISOM. Lors d’un mini sommet de deux jours sur la Somalie s'étant tenu en fin de semaine au siège de l'ONU, à New York, 13 pays ont promis hier 218 millions de dollars afin de venir en aide aux victimes de la famine qui frappe la Somalie. Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a toutefois rappelé que « nous pourrions sauver davantage de vies si nous étions autorisés à avoir accès aux zones sous le contrôle d’Al-Shabaab. Ce n'est pas par hasard que ces districts sont ceux où la crise est la plus sévère ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM BUPNUS