Haïti/ONU

 

6 oct. 2011

Haïti/ONU

Mobilisation internationale en faveur du retrait de la MINUSTAH

Le récipiendaire du Prix Nobel de la Paix, l’Argentin Adolfo Pérez Esquivel, a réclamé hier le retrait de la MINUSTAH. Dans une lettre envoyée notamment aux Secrétaires généraux de l’ONU et de l’OEA, Ban Ki-moon et José Miguel Insulza, un collectif mené par M. Pérez Esquivel et composé de centaines d'ONG et de personnalités de plus de quarante pays a réclamé le « retrait immédiat » de la mission onusienne et son remplacement par un « plan de coopération solidaire » avec le peuple haïtien. « La lettre est très claire. Elle soulève que le Conseil de sécurité de l'ONU ne peut pas affirmer qu'Haïti est une menace pour la paix dans le monde. (…) La menace d'Haïti est la faim et la présence de troupes étrangères qui n'ont pas amélioré la situation du peuple, sinon qu'elle l'a aggravé par les violations des droits humains », estime M. Pérez Esquivel sur les ondes de TeleSUR. Le Conseil de sécurité de l’ONU doit se prononcer sur une éventuelle prorogation du mandat de la MINUSTAH le 15 octobre prochain.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH