Soudan/Darfour

 

6 oct. 2011

Soudan/Darfour

Les députés darfouris opposés à la présence du LJM au sein du Parlement

Des députés darfouris ont annoncé, le 4 octobre dernier, leur opposition à la présence d’ex-rebelles en leur sein, estimant que la constitution ne le permet pas. L’intégration du LJM en tant que parti officiel au niveau régional et national a été mise en place par la signature d’un protocole d’accord le 16 juillet entre le LJM et le gouvernement soudanais. Le LJM devait selon cet accord prendre les sièges laissés vacants par la sécession du Soudan du Sud. Le porte-parole des députés darfouris, Hamid Abdella Hamad, a estimé que l’assignation des sièges par le gouvernement national n’était ni légale ni constitutionnelle et que le mouvement devait continuer sa transformation en parti politique comme recommandé par la commission des partis politiques.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD