Nobel de la Paix/Libéria

 

7 oct. 2011

Nobel de la Paix/Libéria

Nobel de la Paix : réactions des principales intéressées

La présidente libérienne, Ellen Johnson-Sirleaf, estime que le Nobel de la Paix qui lui a été attribué constitue un hommage « aux nombreuses années de lutte pour la justice, la paix et le développement », « au nom du peuple libérien, à qui revient tout le crédit ». Pour sa compatriote Leymah Gbowee, ce prix est « une reconnaissance que les femmes ont maintenant leur mot à dire » et montre que « le monde a reconnu le rôle, l'intelligence et la contribution des femmes ». Enfin, la yéménite Tawakkol Karman affirme qu'il s'agit d'« un message selon lequel l'ère des régimes despotiques est révolue ». « C'est une victoire pour le printemps arabe à Tunis, au Caire, en Libye, en Syrie et au Yémen », ajoute-telle.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUL

 

 

 

États liés :

Liberia