02. Somalie/Kenya

 

17 oct. 2011

02. Somalie/Kenya

Réactions à l’intervention kényane en Somalie

Alors que les troupes kényanes ont pénétré en Somalie hier, un porte-parole du gouvernement somalien, Abdirahman Omar Osman, déclare qu'il n'est « pas nécessaire d'envoyer des troupes » car les forces du TFG « sont prêtes à combattre Al Shebab et elles le font efficacement ». Un responsable à l'ambassade somalienne à l'ONU, Omar Jamal, a pour sa part déclaré hier que si le gouvernement « comprend très bien les inquiétudes du Kénya », cette incursion reste toutefois une « très grave intrusion territoriale par un pays étranger ». « Le gouvernement somalien doit être à la même page, (…) informé, [et] doit connaître exactement et dans les détails ce qu’il se passe, sinon ce sera une autre histoire », a-t-il prévenu. Les shebabs ont de leur côté menacé de perpétrer des attentats suicides Kenya, comme celui qui a tué 76 personnes en Ouganda l’an dernier. « Nous pénétrerons en territoire kényan si vous ne vous retirez pas », déclare le porte-parole des shebabs, cheikh Ali Mohamud Rage. Sur le terrain, les militants somaliens ont lancé une campagne d’appel à la résistance et se rendent chez des habitants pour recruter de force de nouveaux combattants. « Êtes-vous prêts à vivre sous la domination des chrétiens ? », a lancé un responsable shebab sur les ondes. « Sortez de vos maisons et défendez votre dignité et votre religion. Aujourd'hui, c'est le jour de se défendre contre l'ennemi », a-t-il clamé.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM