Liban/États-Unis

 

24 oct. 2011

Liban/États-Unis

Les États-Unis avertissent le Liban sur la question du financement du TSL

L’ambassadeur des États-Unis au Liban, Maura Connelly, prévient aujourd’hui le parlementaire Michel Aoun que le Liban fera face à de graves conséquences s’il ne remplit pas ses obligations internationales en ne finançant pas le TSL. Michel Aoun, le chef du Mouvement Patriotique Libre, est un des plus fervents opposants de ce tribunal, chargé d’enquêter sur la mort de l’ancien Premier ministre libanais, Rafik Hariri. Pour le Hezbollah, qui contrôle le gouvernement, le TSL est un outil israélo-américain qui vise à détruire le mouvement chiite.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL