Liban

 

25 oct. 2011

Liban

Nasrallah demande un consensus ou un vote sur le financement du TSL

Le chef du Hezbollah, Sayyed Hasan Nasrallah, a réitéré hier l’opposition de son mouvement au financement du TSL, indiquant que le cabinet devra trouver un consensus ou voter afin de trouver une issue à la question. Si le Hezbollah est farouchement opposé au TSL et à son financement, le Premier ministre Najib Mikati et le président Michel Sleimane ont promis à plusieurs reprises que le Liban honorerait ses obligations internationales, y compris le financement du tribunal. Afin d’éviter un vote probablement négatif au parlement ou au cabinet, dominés par le Hezbollah, ils ont évoqué la possibilité de recourir à la promulgation d’un décret.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL