Liban/TSL

 

1er nov. 2011

Liban/TSL

Plus de 60 personnes ont postulé en tant que victime dans l’affaire Hariri

Le TSL indique aujourd’hui dans un communiqué que plus de 60 personnes ont demandé à participer à la procédure devant le TSL en tant que victimes dans le cadre de l’affaire de l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, Rafik Hariri. « Les postulants sont des membres de diverses communautés libanaises et incluent des personnes qui ont souffert de différents maux résultant de l’attaque du 14 février 2005 », indique le communiqué du tribunal. Si la période pour postuler s’étendait du 8 septembre au 31 octobre, les victimes qui n’ont pas respecté cette date limite peuvent toujours participer au procès à condition qu’ils justifient ce retard.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL