Libye/CPI

 

1er nov. 2011

Libye/CPI

Incertitude quant au sort de Seïf al-

Un membre du gouvernement de transition du Niger, Habi Mahamadou Salissou, déclare au site An-Nil que « le gouvernement nigérien ignore où se trouve Seïf al-Islam, mais si ce dernier se manifeste sur notre territoire, le cabinet examinera la façon la plus appropriée de le transférer à la CPI ». Dans un message en ligne, Seïf al-Islam a réfuté toute négociation avec la Cour de La Haye, affirmant que lui et les partisans de Mouammar Kadhafi « gagneront ou mourront ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MANUL