ONU/Mercenaires

 

2 nov. 2011

ONU/Mercenaires

L’ONU signale une « résurgence alarmante » de l’utilisation des mercenaires

Un rapport du groupe d’experts de l’ONU sur les mercenaires rapporte une « résurgence alarmante » de l’utilisation des mercenaires, « souvent de manière novatrice », et appelle la communauté internationale à prendre des mesures pour stopper cette tendance. Citant les cas de la Côte d’Ivoire et de la Libye, le rapport indique que ces mercenaires sont « impliqués dans de graves violations des droits humains telles que les exécutions sommaires, les disparitions forcées, le viol, la torture, les arrestations et les détentions arbitraires », et demande aux États de « coopérer afin de s’assurer que les mercenaires sont arrêtés et jugés ». Il les exhorte de plus à s’attaquer au problème de la multiplication des sociétés militaires et sécuritaires privées. Le panel se rendra en Libye et en Côte d’Ivoire dans les prochains mois.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Organisations liées :

ONU