Haïti

 

4 nov. 2011

Haïti

Michel Martelly nie toute responsabilité dans l’arrestation d’un député

Le président haïtien, Michel Martelly, a nié hier toute responsabilité dans l’arrestation du député Arnel Bélizaire le 27 octobre dernier et a annoncé avoir demandé à son Premier ministre, Gary Conille, de créer une commission d’enquête indépendante sur les circonstances de cette arrestation. L’incident avait suscité une vive émotion parmi les parlementaires haïtiens, qui avaient exigé la démission de plusieurs ministres et crié à l’avènement d’une dictature. « Se précipiter pour réclamer le départ de ministres, n’est pas une bonne chose pour le pays », avait réagit M. Martelly hier. « Il faut se poser, chercher à comprendre ce qui s’est passé, comment cela s’est passé, pourquoi cela s’est passé ainsi pour que cela n’arrive plus », a-t-il déclaré.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH