Haïti

 

8 nov. 2011

Haïti

Une plainte liée à l’épidémie de choléra vise l’ONU et la MINUSTAH

L’organisation Institute for Justice and Democracy in Haiti (IDJH) indique que plus de 5000 personnes ont exigé des compensations à l’ONU et à la MINUSTAH pour l’épidémie de choléra attribuée aux Casques bleus qui a tué plus de 6600 Haïtiens depuis octobre 2010. Des millions de dollars et des excuses sont réclamés puisque, selon la plainte, les répercussions du choléra « sont le résultat des plusieurs échecs de l’ONU ». Celle-ci fait état d’une évaluation médicale inadéquate des Casques bleus en phase pré-déploiement, du déversement de déchets d’un camp népalais dans le fleuve de l’Artibonite et une réponse onusienne inadéquate à l’épidémie. Les organisateurs avertissent qu’ils pourraient également porter plainte devant les tribunaux haïtiens si l’ONU ne répondait pas à leurs demandes.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH