Haïti/ONU

 

9 nov. 2011

Haïti/ONU

5 000 victimes du choléra en Haïti demandent des compensations à l’ONU

L’Institut pour la justice et la démocratie en Haïti a annoncé hier avoir intenté une action auprès de l’ONU pour obtenir une compensation pour 5 000 victimes de l’épidémie de choléra représentées par l’Institut. « L’épidémie de choléra est directement imputable à la négligence, la négligence flagrante et l’indifférence délibérée des Nations unies pour la santé et la vie des citoyens haïtiens », estime l’ONG. Plus de 6 600 personnes ont succombé à l’épidémie, introduite l’an dernier par des Casques bleus népalais, et 500 000 personnes devraient être infectées d’ici la fin de l’année. Les avocats des victimes demandent à l’ONU 100 000 dollars pour chaque mort et 50 000 dollars pour chaque infecté. Le porte-parole de l’ONU, Martin Nesirky, a confirmé la réception vendredi de cette demande et a indiqué qu’elle « sera prise en considération par les organes concernés de l’ONU ». « L’ONU travaille pour faire tout son possible pour que l’épidémie soit contrôlée, pour soigner et soutenir ceux qui sont affectés par le choléra et à terme éradiquer le choléra d’Haïti », a-t-il ajouté.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH