Somalie

 

22 nov. 2011

Somalie

Trois civils tués par un bombardement sur un village tenu par les rebelles

Des chefs coutumiers locaux rapportent qu’un bombardement aérien a tué ce matin trois civils à Yaqle, un village tenu par les rebelles d’Al Shebab situé dans la région de Gedo, à la frontière entre le Kenya et la Somalie. « Deux avions de chasse ont bombardé le village de Yaqle. Trois civils ont été tués et plusieurs autres blessés dans l’incident », explique Moalim Abdulahi Mumin, un notable de la bourgade voisine d’El Wak. « Les avions ont lâché plusieurs bombes et deux d’entre elles ont frappé un point d’eau où les nomades puisaient de l’eau pour leur bétail (...) la plupart des victimes sont des civils », ajoute-t-il. « Nous avons appris que les avions de chasse de l’ennemi avaient tiré des missiles contre des civils mais je n’ai pas de détails pour le moment », commente de son côté un responsable shebab de la région, Cheikh Ibrahim Mohamed. Le porte-parole de l’armée kényane, Emmanuel Chirchir, n’a pas pu être joint pour des commentaires. « La victoire est à l’horizon », assurait-il hier sur son compte Twitter. « [Les shebabs] n’existeront plus en tant que force. Nous allons diminuer leur efficacité et les reléguer aux oubliettes de l’histoire », a-t-il affirmé. Les troupes kényanes sont entrées le mois dernier en Somalie pour combattre les rebelles shebabs, soupçonnés d’être à l’origine de plusieurs enlèvements cet été sur le sol kényan.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM