Soudan/Kenya

 

28 nov. 2011

Soudan/Kenya

La justice kényane lance un mandat d'arrêt contre le président soudanais el-Béchir

La Haute Cour du Kenya promulgue aujourd'hui une ordonnance obligeant le gouvernement kényan a arrêter le président soudanais Omar el-Béchir, accusé par la CPI de crimes de génocide et de crimes contre l’humanité, s’il devait retourner sur le sol kényan. La Cour a en effet statué que les accords internationaux, tels que le Statut de Rome instituant la CPI, avaient précédence sur les politiques de l’UA. Une décision qui a provoqué l'expulsion de l'ambassadeur du Kenya au Soudan, sommé de quitter le pays dans les 72 heures. M. el-Béchir s’était rendu au Kenya l’an dernier pour une cérémonie, mais les autorités nationales avaient invoqué l’ordre donné par l’UA de ne pas arrêter le président soudanais pour ne pas prendre d'action à son encontre.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD