Soudan/Kenya

 

29 nov. 2011

Soudan/Kenya

Le Kenya envisage de contester le mandat d'arrêt contre el-Béchir

Le ministre kényan des Affaires étrangères, Moses Wetangula, publie aujourd’hui un communiqué dans lequel il annonce étudier la possibilité de faire appel du mandat d’arrêt émis hier par un juge kényan. Celui-ci a répondu favorablement à la requête de la Commission internationale des juristes kényane qui avance que le Kenya ayant ratifié le traité fondateur de la CPI, il serait dans l'obligation d'interpeller Omar el-Béchir lorsqu'il se trouve sur son territoire. Dans son communiqué, M. Wetangula affirme que « selon les lois et pratiques établies et incontestées des États, les chefs d'État en exercice bénéficient d'une immunité contre toute poursuite pénale » et qu’« il fera tout ce qui est en (son) pouvoir pour s'assurer que l'arrêt ne nuise en aucune manière aux très cordiales et fraternelles relations qui existent entre le Kenya et le Soudan ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD