Liban/TSL

 

29 nov. 2011

Liban/TSL

Le cabinet libanais s'agite à la veille du vote sur le TSL

Les membres du gouvernement et des responsables des partis libanais se rencontrent aujourd’hui pour éviter la chute du gouvernement du Premier ministre Najib Mikati, ce dernier ayant menacé de démissionner si le cabinet venait à refuser de financer le TSL lors du vote qui aura lieu demain. « Des rencontres intensives ont lieu aujourd’hui et demain. Nous tentons de trouver un compromis sur le financement du tribunal qui ne nuise pas au Hezbollah et qui permette au gouvernement de rester en place », indique un responsable sous couvert d’anonymat. Le TSL a émis des mandats d’arrêt contre quatre membres du Hezbollah dans le cadre de l’affaire de l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafik Hariri. Le Hezbollah ne reconnait pas le tribunal international, qu'il accuse d'être un outil israélo-américain visant à détruire le mouvement.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL