Liban/TSL

 

30 nov. 2011

Liban/TSL

Le Liban a payé sa part du financement du TSL

Le Premier ministre libanais, Najib Mikati, annonce ce matin que le Liban a versé sa contribution au financement du TSL pour l’année 2011, qui s’élève à 32 millions de dollars. « Il s'agit d'une décision nationale qui protège le Liban des répercussions des événements dans la région. Cette décision témoigne du respect par le Liban de ses engagements internationaux et du principe de la justice. Il ne s'agit pas d'une victoire d'une partie sur une autre », de préciser le Premier ministre. Il n’est cependant toujours pas clair si la décision a été prise à l’issue du vote qui devait avoir lieu aujourd’hui au sein du cabinet. Selon un responsable gouvernemental s’exprimant sous couvert d’anonymat, elle a été prise après consultations avec le président de la République, Michel Sleimane. Toujours selon lui, les fonds ont été prélevés à partir d’un organisme rattaché au bureau du Premier ministre, le Comité de secours, qui s’occupe de fournir des aides en cas d'urgence. « Nous sommes très encouragés par l'annonce du Premier ministre et nous attendons impatiemment de recevoir l'argent. Il faut plusieurs jours pour qu'il soit déposé dans le compte bancaire », a réagi le porte-parole du TSL, Marten Youssef. Face aux pressions internationales, la question du financement du TSL menaçait de faire tomber le récent gouvernement libanais. M. Mikati avait menacé le 24 novembre dernier de démissionner si le cabinet, dominé par le parti majoritaire Hezbollah qui est opposé au TSL, votait contre le financement du tribunal onusien.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL