Kenya/Soudan/CPI

 

1er déc. 2011

Kenya/Soudan/CPI

Le ministre kényan des Affaires étrangères se rend à Khartoum

Le ministre kényan des Affaires étrangères, Moses Wetangula, se rend aujourd’hui à Khartoum afin de tenter d’apaiser la crise diplomatique déclenchée lundi par l’émission d’un mandat d’arrêt à l’encontre du président soudanais, Omar el-Béchir, par la Cour suprême kényane. « Notre but est de restaurer les relations diplomatiques avant même que la procédure d’appel (qui peut prendre un an) soit lancée », explique un responsable du ministère, Patrick Wamoto. « De notre point de vue, la question de l’immunité en tant que chef d’État est incontestable », ajoute-t-il. La veille, l’IGAD avait dénoncé le jugement de la Cour suprême kényane, estimant que ce mandat d’arrêt pouvait mettre les différents processus de paix régionaux en danger, et a appelé ses États membres à ne pas coopérer avec la CPI.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA MINUAD