Somalie/UA

 

2 déc. 2011

Somalie/UA

L'UA discute de la deuxième phase de la mise en œuvre du mandat de l’AMISOM

Lors sa 302ème réunion qui s'est déroulée aujourd’hui, le Conseil de paix et de sécurité de l’UA a adopté une décision sur la deuxième phase de la mise en œuvre du mandat de l’AMISOM. Se félicitant tout d’abord de la décision de l’Éthiopie de « soutenir l’opération menée par l’AMISOM, le TFG et le Kenya » en Somalie, le Conseil affirme attendre « avec intérêt le déploiement de troupes additionnelles du Burundi, de Djibouti et de l’Ouganda » et demande au Kenya « d’examiner favorablement l’intégration de ses forces à l’AMISOM ». Il appelle de plus le Conseil de sécurité de l’ONU à examiner la « nécessité éventuelle d'ajuster l’effectif des troupes autorisé pour l'AMISOM », à renforcer le mandat de la mission et à « transformer immédiatement une partie de l’AMISOM, en particulier à Mogadiscio et ses environs, en une opération de consolidation de la paix des Nations Unies ». Il réitère en outre ses appels antérieurs au Conseil de sécurité de l’ONU pour l’imposition d’un blocus des ports de Barawe, Haradhere, Kismayo et Marka, ainsi que d’une « zone d'exclusion aérienne, afin de couper l’approvisionnement en armes d’Al Shabaab ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM