RDCongo

 

2 déc. 2011

RDCongo

HRW affirme que les violences autour des élections ont fait 18 morts

L’ONG Human Rights Watch annonce aujourd'hui dans un communiqué qu’au moins 18 civils ont été tués et une centaine « gravement blessés » entre le 26 et le 28 novembre, principalement par les forces de sécurité congolaises et notamment « par des soldats de la Garde Républicaine ». « Le gouvernement doit immédiatement maîtriser ses forces de sécurité, spécialement la Garde présidentielle », et « éviter que des opposants politiques et leurs partisans ne soient pris pour cibles », recommande HRW. Le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a indiqué qu'il devait « prendre connaissance du rapport » avant de commenter ces informations.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUPOL - RDCongo EUSEC - RDCongo MONUSCO