Soudan/Kenya

 

4 déc. 2011

Soudan/Kenya

Le Soudan donne au Kenya deux semaines pour annuler le mandat d'arrêt contre el-Béchir

Le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, El-Obeid Morawah, a déclaré hier que le Soudan donnait au Kenya deux semaines pour annuler la décision de la Cour suprême ordonnant au gouvernement d’arrêter le président soudanais, Omar el-Béchir. « Le Soudan attendra deux semaines pour donner une chance au Kenya de contenir le problème et pour prendre les mesures nécessaires », a-t-il déclaré. « Sinon le Soudan n’aura d’autre choix que de procéder à des mesures d'expulser l'ambassadeur du Kenya à Khartoum et de retirer l'ambassadeur soudanais à Nairobi », de prévenir M. Morawah. Par ailleurs, l'UA publie aujourd'hui un communiqué dans lequel elle « réitère son attachement au respect de l’immunité des chefs d’État africains en exercice » et demande aux deux États de « ne ménager aucun effort pour désamorcer tout malentendu et tension ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA MINUAD