RDCongo/Élections/HRW

 

5 déc. 2011

RDCongo/Élections/HRW

Le gouvernement veut ouvrir une procédure judiciaire pour faire la lumière sur les accusations de HRW

Le ministre congolais de la Communication et porte-parole du gouvernement, M. Lambert Mende, annonce aujourd’hui que le gouvernement veut ouvrir une procédure judiciaire pour faire la lumière sur les accusations de l'ONG Human Right Watch. « Le gouvernement est choqué par la gravité des accusations qui ont été portées par HRW en l’encontre de la garde républicaine. Nous avons donc fait injonction auprès du parquet près les juridictions militaires puisqu’il s’agit d’une unité militaire qui est supposée avoir commis ces crimes allégués par HRW », indique-t-il. « Nous avons lancé un appel à HRW de collaborer avec la justice militaire pour lui remettre tous les éléments de cette information grave », ajoute-t-il. HRW a accusé la semaine dernière les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) d’avoir tué au moins 18 civils entre le 26 et le 28 novembre derniers.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUPOL - RDCongo EUSEC - RDCongo MONUSCO