RDCongo

 

5 déc. 2011

RDCongo

Mise en œuvre de mesures de sécurité

Les autorités congolaises ont pris hier une série de mesures de sécurité afin de prévenir toute violence alors que le dépouillement du scrutin présidentiel se poursuit aujourd’hui et que les résultats provisoires sont attendus le 7 décembre prochain. Parmi les mesures figurent l’instauration d’un couvre feu à Mbuji-Mayi, le fief d'Etienne Tshisekedi dans le Kasaï oriental, le déploiement de la Garde républicaine à Katanga et la suspension des services de téléphonie mobile par message texte à Kinshasa. Un porte-parole du Réseau national des droits de l'homme (Renadoc), Fernandez Murolha, dénonce ces mesures estimant que celles-ci sont « discriminatoires » et qu'elles « bloquent fondamentalement la liberté de communication et la liberté d’expression ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUPOL - Kinshasa EUSEC - RDCongo MONUSCO