ONU/HCR

 

7 déc. 2011

ONU/HCR

Ouverture de la conférence du HCR sur les déplacés et les apatrides

145 pays participent à la conférence ministérielle du HCR sur les déplacés et les apatrides qui a lieu aujourd’hui à Genève. Dans son discours d’ouverture, le haut-commissaire de l'ONU aux réfugiés, Antonio Guterres, a dénoncé les politiques restrictives adoptées par certains gouvernement en la matière, déplorant que « des personnalités politiques populistes et des éléments irresponsables dans les médias exploitent les sentiments de peur et d'insécurité et font des étrangers des boucs émissaires, tout en tentant de forcer l'adoption de politiques restrictives et en encourageant activement des sentiments racistes et xénophobes ». Il a souligné que « les réfugiés ne sont pas une menace à la sécurité, mais plutôt les premières victimes de l'insécurité ». Selon le HCR, qui fête cette année ses 60 ans, la population mondiale de réfugiés, de demandeurs d'asile et de personnes déplacées en raison de conflits se chiffrait fin 2010 à 43,7 millions de personnes.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Organisations liées :

ONU