Soudan/Darfour

 

12 déc. 2011

Soudan/Darfour

Le chef du LJM nie toute divergence avec le NCP

Le chef du LJM, Tijani el-Sissi, a nié hier toute divergence avec le NCP en ce qui concerne la nomination de certains hauts responsables de l’ex-rébellion dans le remaniement de cabinet qui a eu lieu en fin de semaine. Plusieurs médias soudanais font état de tensions entre les deux partis, le LJM souhaitant des portefeuilles ministériels plus prestigieux pour ses dirigeants. Le LJM et le NCP ont signé un accord le 16 juillet dernier dans lequel Khartoum s’est engagé à partager le pouvoir avec l’ex-rébellion. Outre le poste de président de l’Autorité régionale du Darfour, qui doit échoir à M. el-Sissi, le LJM pourrait bénéficier des postes de ministre de la Santé et de ministre des Affaires humanitaires, en plus d’occuper divers postes clés dans des gouvernements provinciaux, notamment au Darfour.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD