Inde/Pakistan

 

14 déc. 2011

Inde/Pakistan

L’Inde constate une baisse des activités des militants cachemiris

Le directeur général de la police de l’état du Jammu-et-Cachemire, Kuldeep Khoda, annonce aujourd’hui que le nombre de cas de « militantisme », c'est-à-dire d’actes d’hostilité à l’endroit des autorités indiennes de la part de militants séparatistes cachemiris, aurait baissé de près de 50% au cours de l’année. « Je dirais que nous avons en grande partie réussi à contrôler le militantisme », assure M. Khoda. « La tendance est à la baisse, mais vu qu’il y a du militantisme dans d’autres parties (de l’état) et que des militants tentent de s’infiltrer dans notre région, nous gardons l’œil ouvert », ajoute-t-il. Ces propos interviennent alors que des violences pourraient éclater à nouveau dans les prochains si les autorités de l'état vont de l'avant dans l'exécution de Muhammad Afzal Guru, un militant cachemiri.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

UNMOGIP