Soudan/Darfour/CPI

 

19 déc. 2011

Soudan/Darfour/CPI

Le chef du LJM critique la CPI

Le chef de l’ancien groupe rebelle LJM, Tijani el-Sissi, a déclaré hier que l’action de la CPI entravait le processus de paix au Darfour. Selon lui, les accusations de la Cour interviennent à un mauvais moment, le document de Doha commençant juste à être mis en œuvre. Cette déclaration intervient alors que le président soudanais, Omar el-Béchir, nomme le secrétaire du LJM, Bahr Idriss Abu Garda, au poste de ministre de la Santé au sein du gouvernement national. La composition de l’Autorité Régionale du Darfour sera, elle, connue dans deux jours. Des membres du LJM devraient en faire partie.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD