Soudan/Darfour

 

30 déc. 2011

Soudan/Darfour

La mort de Khalil Ibrahim a des répercussions au Darfour

Le Chef de la MINUAD, Ibrahim Gambari, a indiqué hier que la capacité de la mission hybride à « surveiller et à agir (...) a été limitée ces derniers jours par l'insécurité croissante dans certaines parties du nord et du sud du Darfour », où « les combats se poursuivent à certains endroits, notamment avec les affrontements qui ont débordé dans le Kordofan-Nord où le dirigeant du JEM Khalil Ibrahim a été tué ». Il note malgré tout une baisse de la tension et des violences dans plusieurs parties du Darfour, notamment en raison de l’augmentation des patrouilles de la MINUAD et des efforts du Soudan et du Tchad pour sécuriser leur frontière.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD