Soudan/Darfour

 

30 déc. 2011

Soudan/Darfour

Le ministre de la Défense nie les allégations du Procureur de la CPI

Le ministre soudanais de la Défense, Abdul Rahim Mohamed Hussein, a tenu ses premiers propos publics après que le Procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, ait souhaité l’émission d’un mandat d’arrêt à son égard pour crimes de guerre et contre l’humanité le 2 décembre. Prenant la parole devant un rassemblement public à Khartoum mercredi, il a estimé que l’action de la Cour souhaitait affaiblir l’armée soudanaise et que, par conséquent, les allégations le visant et celles contre le président soudanais devaient être « marginalisées ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD