Soudan/Darfour

 

11 janv. 2012

Soudan/Darfour

Création de deux États au Darfour et nomination d'un procureur spécial

Le président soudanais, Omar el-Béchir, a émis hier trois décrets créant deux nouveaux États et nommant de nouveaux gouverneurs au Darfour, conformément aux dispositions du Document de Doha pour la Paix au Darfour signé en juillet dernier par le gouvernement et le LJM. Selon ces décrets, le gouverneur du Sud-Darfour, Abdul Hamid Musa Kasha, est remplacé par Hamad Ismail Abdul Karim, un chef darfouri partisan du Popular Congress Party (PCP), le parti de l’opposition d’Hassan Al-Turabi. Le gouverneur de l’Ouest-Darfour, Al-Sharati Gaffar Abdul Hakam, est remplacé par Haydar Koma, un leader du JEM. Enfin. M. Kasha prend la tête du nouvel État de l’Est-Darfour alors que Yusif Tibin est nommé gouverneur du Darfour Central. Parallèlement, le même jour, le ministre soudanais de la justice, Mohamed Bushara Dousa, a nommé Ahmed Abdel-Motalib comme procureur spécial pour le Darfour. Ses bureaux seront établis à El-Fasher, la capitale du Nord-Darfour, et des antennes régionales seront éventuellement établies dans les autres États darfouris. M. Dousa a en outre annoncé la création prochaine d’une cour spéciale charge d’enquêter sur les crimes les plus graves commis au Darfour. Il ne s’agit pas de la première fois qu’une cour spéciale et qu’un procureur spécial pour le Darfour sont créés; les trois précédents procureurs ont tous échoué à faire inculper des individus. (Source : Sudan Tribune)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD